The Dizzy Brains, ces quatre garçons déchainés au rock garage engagé, qui enflamment les scènes de France, du
Maroc, de Corée du Sud ou d’Allemagne depuis trois ans.

Ils ont quitté leur pays natal, Madagascar, pour faire résonner leur colère contre la corruption, l’inaction des politiciens et le manque de liberté d’expression. Le rock brut parfois vintage est leur arme pour dénoncer et se faire entendre.

Amateurs des Sonics, des Stooges ou de MC5, les deux frères, Eddy au chant et Mahefa à la basse, fondateurs du groupe, ont été élevés au bon vieux rock des années 60-70 par leur père guitariste à ses heures.
Intitulé « Tany Razana », la « Terre brûlée » en malgache, leur nouvel album, sorti en octobre 2018, laisse la part belle aux riffs de guitare de Poun et au jeu de batterie puissant de Mirana. Sans oublier, l’incroyable présence scénique d’Eddy, le leader, qui marque à chaque fois les esprits.

A ne surtout pas manquer sur la scène Kaz’Apero à 19h00.


The Dizzy Brains, these four raging boys with their protest garage rock, ignite the stages of France, Morocco, South Korea or Germany for three years.

They left their homeland, Madagascar, to claim their anger against corruption, inaction of politicians and lack of freedom of expression. Raw vintage rock is their weapon to denounce and be heard.

Lovers of Sonics, Stooges or MC5, the two brothers, Eddy on vocals and Mahefa on bass, founders of the band, were raised to the good old rock of the 60s and 70s by their father, guitarist in his spare time.
Entitled “Tany Razana”, the “burnt earth” in Malagasy, this new album gives pride of place to the guitar riffs of Poun and the powerful drumming of Mirana. And of course, the incredible stage presence of Eddy, the leader, which always marks the spirits.

Do not miss their show on Kaz’Apero at 7pm.